Huit ans que les Blitzboks ne sont plus montés sur le podium au Cap



L’avant des Blitzboks Zain Davids estime que son équipe doit à ses fans « une performance dont ils puissent être fiers », alors qu’elle court après une première victoire au Cap depuis 2015.

Zain Davids a contribué au cinquième titre consécutif de l’Afrique du Sud dans le Emirates Dubaï 7s le week-end dernier, permettant à l’équipe de démarrer sa campagne du HSBC SVNS 2024 en beauté, après une saison 2023 décevante.

Le prochain tournoi aura lieu à domicile, au DHL Stadium, où l’équipe est montée sur le podium pour la dernière fois il y a huit ans, lorsqu’un groupe composé de Seabelo Senatla, Cheslin Kolbe et Kwagga Smith – ainsi que des membres actuels de l’équipe, Justin Geduld et Rosko Specman – avait battu l’Argentine en finale.

« La semaine dernière, à Dubaï, nous nous sommes vraiment retrouvés en tant que groupe », explique Davids.

« Nous nous sommes resserrés et nous avons réalisé que notre encadrement nous avait suffisamment bien préparés pour gagner, il ne nous restait plus qu’à aller le prouver à nous-mêmes. »

« Nous avons cette chance unique et si nous avons joué pour notre staff le week-end dernier, cette fois-ci, nous ajoutons nos familles à la motivation.

« Et bien sûr, nous devons aux supporters de l’équipe et du tournoi une performance dont ils puissent être fiers. Jouer au Cap est un privilège, pas une pression, et nous devons le considérer comme tel. »

L’Afrique du Sud a été tirée au sort pour affronter l’Irlande, les États-Unis et la Grande-Bretagne dans la poule A au Cap, mais elle sera privée de Christie Grobbelaar, qui a été forfait en raison d’une blessure à la cheville.

L’Irlande a terminé cinquième à Dubaï, après avoir effectué une fabuleuse remontée en quarts de Cup contre les Fidji. Les Fidjiens menaient 29-0 à la mi-temps, mais l’équipe s’est inclinée 29-24.

Le sélectionneur James Topping a nommé une équipe inchangée de 13 joueurs pour le déplacement en Afrique du Sud, avec Terry Kennedy qui espère poursuivre son retour impressionnant sur le circuit mondial.

Les Etats-Unis, quant à eux, ont terminé huitièmes à Dubaï malgré leur victoire dans la poule C lors de la première journée. Mike Friday espère que sa jeune équipe pourra faire mieux au Cap.

La Grande-Bretagne s’est inclinée face aux États-Unis lors de la première journée le week-end dernier et, malgré sa victoire sur les Fidji lors de son troisième match au Sevens Stadium, n’a pas pu participer aux quarts de finale de Cup et a finalement terminé à la 10e place, s’inclinant face à la France lors du match de barrage pour la 9e place.

Revol va fêter son 100e tournoi au Cap

L’Argentine, vice-championne à Dubaï, se retrouve dans la poule B au Cap, où le vétéran Gastón Revol deviendra le premier joueur à avoir participé à 100 tournois sur le circuit.

Revol a été l’un des principaux rouages de la machine argentine le week-end dernier, inscrivant l’essai décisif en demi-finale contre la Nouvelle-Zélande, qui a permis à son équipe de se qualifier pour sa première finale de Cup à Dubaï.

Il s’agissait de son premier essai sur les Series depuis plus de 18 mois – depuis avril 2022 à Singapour exactement – et il n’aurait pas pu mieux tomber, alors qu’il entame sa dernière saison et qu’il espère qu’elle se terminera par une nouvelle participation aux Jeux olympiques à Paris.

« 100 est un chiffre qui me surprend quand même, mais c’est toujours un chiffre. Je suis toujours très reconnaissant de faire partie de l’équipe, après ce que nous avons vécu il y a de nombreuses années, après avoir été si souvent à deux doigts de prendre ma retraite ou de quitter l’équipe. Après avoir senti le soutien de Santi, et avoir pu continuer à apporter ma contribution, quelle qu’en soit son ampleur. Je lui en suis très reconnaissant », a déclaré Revol à World Rugby cette semaine.

Les Pumas Sevens seront privés d’Alejo Lavayén au Cap, l’arrière s’étant blessé au genou lors de la victoire contre l’Irlande lors de la première journée à Dubaï.

Entre l’Argentine et un retour en quart de finale se dresse le formidable défi posé par les adversaires de la poule B, les Fidji, la France et l’Espagne.

Les Fidji ont terminé à la quatrième place à Dubaï, après avoir été battus par la Nouvelle-Zélande, championne en titre des Series, qui s’est adjugé la médaille de bronze.

La France, quant à elle, est la seule équipe du top 8 des Series 2023 à ne pas s’être qualifiée pour les quarts de finale de Cup. Elle s’est reprise pour battre l’Espagne, qui a également perdu contre les Fidji lors de la première journée, et la Grande-Bretagne pour terminer neuvième à The Sevens Stadium.

Les Samoa défendent leur titre dans la poule C

Les Samoa, champions en titre au Cap, devront se battre pour réitérer leur succès 12 mois plus tard, après avoir été placés dans la même poule que les All Blacks Sevens, l’Australie et le Canada.

Les Samoa ont terminé sixièmes à Dubaï, après avoir été éliminés par l’Argentine en quarts de finale, et entameront la défense de leur titre contre l’Australie à 10h06 heure locale (GMT+2) au DHL Stadium.

L’Australie a terminé septième à Dubaï et l’entraîneur principal John Manenti a appelé pour la première fois James McGregor, 19 ans, en remplacement de Matt Gonzalez, blessé aux côtes le week-end dernier.

Manenti a déclaré : « Matt Gonzalez étant rentré chez lui à cause d’une malheureuse blessure, nous avons fait appel au jeune James (Jimmy) McGregor pour une éventuelle première sélection.

« Ayant effectué une tournée avec nous à la Stellenbosch Academy et sur le tournoi Oceania Sevens, Jimmy s’est déjà immergé dans le groupe et est prêt à performer. »

La Nouvelle-Zélande a été battue par les Samoa en finale de Cup l’année dernière au Cap et, après des matchs contre le Canada et l’Australie en ouverture, pourrait avoir un compte à régler lorsque les équipes se retrouveront à 17h50, heure locale, samedi.

Regan Ware n’a pas été retenu avec les All Blacks Sevens en raison d’un protocole commotion et Xavier Tito-Harris a pris sa place dans l’équipe.





Source link: https://www.rugbypass.com/news/huit-ans-que-les-blitzboks-ne-sont-plus-montes-sur-le-podium-au-cap/

Sponsors

spot_img

Latest

Beauden Barrett talks ruthless quarter-final edge

Reflecting on the All Blacks‘ quarter-final preparations, Beauden Barrett has offered some insight into what contributed to New Zealand’s most clinical performance...

Key matches and full schedule for season

The Premier League fixtures for the 2023-24 season have been released, and there are some eye-catching games for the opening weekend.Mauricio Pochettino’s first...

Surviving Home Invaders May Be Charged with Murder After Resident Shot and Killed One of Them in Self-Defense

Police now believe four people were involved in a shooting in east Atlanta's Gresham Park neighborhood and that it started as an attempted...

Talking Rock Stars in Icelandic Fantasy Short

Filmed amid Iceland’s distinctive, beautiful yet eerie landscape and inspired by that country’s folklore, The Rock of Ages creates a vivid fantasy world...

Fans shocked by a ‘thunderous absence’ at Serena Williams’ gender reveal party

Fans shocked by a 'thunderous absence' at Serena Williams' gender reveal party (Provided by Tennis World USA) At the Serena Williams and Alexis Ohanian's...